Manger du saumon fumé enceinte, à éviter ?

Pendant la grossesse, il est recommandé d’éviter le saumon fumé. En revanche, le saumon cuit est un excellent apport en protéines et en nutriments intéressants pour la maman et le bébé.

Le saumon fumé enceinte : on évite

Le saumon fumé, comme tous les produits fumés, fait malheureusement partie d’une liste assez longue d’aliments non recommandés pendant la grossesse.

Comme les fromages au lait cru, les charcuteries non cuites et les viandes et poissons crus, le saumon fumé sera donc à éviter pendant quelques mois par mesure de précaution.

En effet, tous ces produits, parce qu’ils ne sont pas cuits à cœur, peuvent voir se développer des germes pathogènes responsables de deux maladies :

  • la listériose
  • la toxoplasmose.

La listériose est provoquée par la listeria, une bactérie. Elle est dangereuse pour le fœtus, et peut provoquer une fausse couche.

La toxoplasmose, de son côté, est provoquée par un parasite. Bénigne pour les adultes, elle est en revanche dangereuse pour le bébé in utero et peut provoquer des lésions graves. C’est pourquoi elle fait l’objet d’un suivi particulier pendant la grossesse, si la mère n’est pas immunisée.

Pour que ces germes soient détruits avec certitude, il faut que le produit soit cuit. Or, le fumage du saumon, même réalisé lentement, au bois de hêtre ou de chêne, n’est pas suffisant pour une cuisson à cœur.

De la même façon, il n’est pas recommandé de consommer le saumon cru, sous forme de sushis par exemple. C’est difficile, mais comme pour l’alcool, le foie gras ou d’autres produits à risque pour le fœtus, le mieux est encore d’éviter les formes crues ou fumées du saumon jusqu’à l’accouchement.

Manger du saumon cuit enceinte : c’est permis !

Il y a quand même une bonne nouvelle : les futures mamans peuvent se régaler sans risque d’un bon saumon frais bien cuit pendant leur grossesse. Le saumon ne présente en effet aucun danger quand il est bien cuit à cœur, pour la femme enceinte comme pour l’enfant.

Le saumon constitue même une source privilégiée pour un apport qualitatif en protéines pendant la grossesse. Il apporte en outre :

  • Des acides gras essentiels tels que les omégas 3 et 6. Ces acides gras sont très importants pour aider à la constitution du système nerveux du bébé. Ils sont des apports très intéressants dans notre alimentation pour notre système cardio-vasculaire, ou la tension artérielle.
  • De la vitamine D, qui est très importante dans le développement osseux du fœtus.
  • Du fer, de l’iode, dans des quantités intéressantes, d’autant que les besoins en nutriments essentiels de la future maman augmentent pendant la grossesse. Le saumon est un excellent moyen de couvrir ces besoins en nutriments.
  • Des vitamines A, B12, B3 qui participent notamment au bon fonctionnement des systèmes nerveux, cérébral, et immunitaire.

Découvrez tous les bienfaits du saumon pour votre santé

Manger du poisson en toute sécurité pendant la grossesse

On lit parfois qu’il faut éviter absolument le poisson et les fruits de mer pendant la grossesse, à cause des risques de présence de traces de contaminants dans ces produits (comme les métaux lourds, le mercure ou les PCB).

En réalité, il est tout à fait recommandé de manger du poisson cuit, même pour les femmes enceintes et les enfants, en respectant quelques critères.

Pour consommer du saumon sans risque pour la santé de la maman et du bébé pendant la grossesse, voici quelques recommandations et conseils complémentaires :

  • Choisissez un saumon de qualité. Le saumon d’élevage MOWI grandit par exemple dans des conditions très contrôlées, de la qualité de l’eau à celle de son alimentation. Nous éliminons systématiquement de l’alimentation de nos poissons tout produit de la mer présentant des traces de polluants.
  • Alternez entre le saumon et d’autres variétés de poisson
  • Comme pour tout, évitez les excès !

Santé Publique France recommande ainsi, pour les femmes enceintes, de consommer du poisson deux fois par semaine, dont un poisson gras, comme le saumon cuit, au moins une fois par semaine.

Le saumon dans l’alimentation de bébé : qu’en penser ?

Saumon et allaitement : ce qui est recommandé

Pendant l’allaitement, il est tout à fait possible de consommer du saumon fumé, du saumon cru et bien sûr du saumon cuit. Les jeunes mamans privées pendant la grossesse peuvent donc de nouveau se faire plaisir.

Certaines restrictions alimentaires s’appliquent encore pendant l’allaitement : alcool, caféine et la consommation de certains poissons (comme le thon blanc, le brochet ou l’espadon). Le saumon, lui, est tout à fait permis en privilégiant toujours un saumon de qualité, élevé dans de bonnes conditions.

Quand donner du saumon à bébé ? Est-ce une bonne idée ?

À partir de l’âge de 9 mois, il est possible d’introduire le saumon cuit dans l’alimentation de bébé. Ce sera une excellente source de protéines, de vitamines et d’acides gras essentiels, très utile à sa croissance et à son bon développement. Vous pouvez mixer le saumon en petite quantité avec quelques légumes, puis quand bébé sera un peu plus grand, l’écraser en petits morceaux, toujours en vérifiant au préalable qu’il ne reste aucune arête !

Pour le saumon fumé, il faudra attendre les 3 ans de l’enfant, par mesure de précaution.

Pour changer des pâtes au saumon, retrouvez toutes nos idées recettes, des plus simples au plus raffinées

Mowi